AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 things never go as planned (réservé)

Aller en bas 
AuteurMessage
Siloé Dunham
ALWAYS ON MY MIND
avatar

messages : 375
date d'inscription : 03/02/2012
pseudo : young apple/Alix
avatar : Jane Levy
copyright : purple haze, bazzart - tumblr

GOOD FEELINGS
sms/messagerie:

MessageSujet: things never go as planned (réservé)   Sam 4 Fév - 17:12

Droite, gauche, droite, gauche…Essoufflée tant elle devait lutter contre le vent qui soufflait pas bourrasque sur la grosse pomme, Siloé avait du mal à mettre un pied devant l’autre. Les rues étaient presque désertes, et les quelques touristes ou autochtones, assez dingue pour sortir avec pareille météo, regrettaient bien vite leur bravoure et tentaient de se réfugier dans les bars et autres restaurants débordants déjà de monde à neuf heure du matin. Elle qui avait prit la peine d’instaurer des règles, impliquant des tâches (ménagères ou pas) que Mathieu et Siloé se devait d’exécuter à tour de rôle, avait vite déchanté, quand, passant la tête à travers la fenêtre, la jeune rousse avait constaté avec horreur et stupéfaction qu’elle devrait sortir faire les courses alors que les températures étaient négatives et qu’un vent glacial avait envahi New York. C’est ainsi, qu’elle se retrouvait à la supérette du coin au rayon fruits et légumes où elle choisissait avec rapidité les denrées alimentaires dont elle et Mathieu aurait besoin tout au long de la semaine. Bien que la jeune femme ne soit pas une très bonne cuisinière, en fait, elle ne sait pas faire à manger, la dernière fois qu’elle s’y est risquée, elle a fait brûlé du riz parce qu’elle ignorait qu’il fallait mettre de l’eau dans la casserole. Tout ça pour dire, que même si c’est une vraie quiche en cuisine (sans mauvais jeu de mot), elle essaye et persévère dans le domaine. Utilisant des recettes ou appliquant les conseils de ses proches, elle souhaite progresser dans l’art culinaire et ne reculera devant rien pour atteindre son objectif. Une fois ses emplettes payées et sa capuche resserrée au maximum, Siloé sortait du magasin, les mains enfoncées dans ses poches, baissant la tête pour éviter que ses cheveux ne se mettent à virevolter au gré du vent. Une fois à la maison, elle rangeait les courses, seule évidemment, n’allez pas croire que Mathieu lui aurait filé un coup de main, déjà qu’il a du mal à quitter le canapé, il n’allait sûrement pas donner un coup de pouce à sa colocataire glacée qui tentait de se réchauffer en frictionnant énergiquement ses mains l’une contre l’autre. « tu pourrais me donner un coup de main au lieu de regarder la télé. » Assis dans le canapé (pour changer), Mathieu s’était soudainement lever et s’approchait de Siloé. « je ne voudrais pas te perturber dans le rythme que tu as réussis à obtenir. Ce ne serait pas gentil de ma part. » S’emparant d’un grain de raisin, il le gobait sec et s’en allait reprendre sa place sur la divan usé, qu’avait récupéré Siloé dans la grenier de la maison de ses parents. Une fois les courses rangées, le ménage terminé, oui, Siloé c’est une fille maniaque qui ne supporte pas le désordre et la poussière. Aussi, de temps à autre elle lie l’utile et l’agréable en passant l’aspirateur à cinq heure du matin un samedi matin, sachant pertinemment que son frenchie de colocataire a fait la bringue toute la nuit et n’est rentré que depuis quelques minutes. Les heures se mirent alors à défiler, le temps s’était considérablement dégrader et la jeune rousse craignait qu’une tempête n’arrive et ne saccage toute la ville. Il devait être aux alentours de dix huit heure trente, quand quelqu’un pressait le bouton de la sornette et venait déranger Mathieu et Siloé qui avaient passés la journée à mater des films sur leur écran plasma enchevêtrés l’un dans l’autre pour se tenir chaud. Décalant les pieds du jeune français, Siloé, qui fixait toujours la télévision, se levait et allait ouvrir la porte. « oh bein ma Jules, qu’est-ce qui t’arrives ? » Voyant son amie au bord des larmes, chargée de nombreuses housses qui contenaient des robes (Siloé en aurait mis ses mains à couper), la jeune rousse, laissait Jules pénétrer dans l’appartement et poser ses affaires sur la petite table bancale de la cuisine. « bon, je vais sortir, je rentre cette nuit si tout va bien, au mieux, je te dis à demain Siloé. A plus Jules. » Attrapant sa veste, Mathieu les laissait seules. Inquiète de l’état dans lequel était une de ses meilleures amies, Siloé s’installait en face de Jules et d’un seul regard l’intimait de lui raconter ce qui venait de se passer.

_________________

You've been on my mind, I grow fonder every day, lose myself in time, just thinking of your face, god only knows why it's taken me so long to let my doubts go, you're the only one that I want,... @ adele
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jules Fawkes
I FEEL HOMELESS Somewhere along the way.
avatar

messages : 588
date d'inscription : 27/01/2012
pseudo : Bullshit / Pauline.
avatar : Candice Accola
copyright : crushed jumper.

GOOD FEELINGS
sms/messagerie:

MessageSujet: Re: things never go as planned (réservé)   Dim 5 Fév - 20:39

Une larme roula le long de sa joue alors que la blondinette continuait de crier après celui qu'elle considérait comme le responsable de son malheur. Nate Fawkes avait décrété que la jeune femme ne devait plus tenter de revoir Cade, son meilleur ami, ni même espérer une quelconque histoire avec celui-ci sous prétexte qu'il n'était pas assez bien pour elle. Ce que Jules ne cautionnait pas, évidemment. La blondinette lâcha un dernier ramassis d'insultes, tourna les talons et s'enferma dans sa chambre en claquant la porte, mettant fin à cette dispute qui avait certainement duré une heure. Une heure où elle avait tout d'abord tenté d'être calme, de lui expliquer la situation et son ressentit. Cela dit, Nate était et restait un homme et ne comprenait pas que sa petite sœur puisse tomber amoureuse de son meilleur ami. Jules avait finit par élever le ton de la voix et les deux finirent par s'insulter d'un bout à l'autre de l'appartement. Allongée et blottie dans ses couvertures, Jules continua de déverser sa peine et sa colère en larmes plutôt que de continuer à s'énerver et insulter son frère qui, après tout, se comportait comme elle l'aurait fait à sa place. Elle essuya ses larmes et posa son regard sur quelques robes qui attendaient sagement posées sur un canapé au coin de la pièce. Un léger sourire se posa sur les lèvres salées de la blondinette et elle se leva, retrouvant un peu de dextérité. Elle passerait sa peine sur ses créations et surtout sur son modèle, Siloé. Mais, avant tout, Jules passa par la salle de bain et fronça les sourcils en découvrant son reflet dans le miroir. Waterproof mon cul, pensa-t-elle en attrapant un coton afin de démaquiller ses yeux tous noirs. Elle retraça un trait droit de khôl sur ses paupière, ajouta un peu de mascara à ses cils et réajusta ses boucles avant de prendre ses paquet et sortir de l'appartement sans adresser un mot à son frère avachit sur le canapé, somnolant devant une de ces émissions idiotes dont il ne pouvait pas se passer. Jules descendit l'étage qui la séparait de son secours et frappa impatiemment à la porte. Siloé était certainement là, elle en était sûre. Son amie détestait le froid et de ce qu'elle avait put apercevoir de sa fenêtre, la grosse pomme subissait un vent glacial. En découvrant le visage de sa jolie rousse, Jules afficha un sourire qui se voulait convainquant. Cela dit, Siloé n'était pas duppe et savait très bien détecter le mensonge sur le visage de la blondinette. « Je.. t'expliquerai. » se contenta-t-elle de répondre en constatant que Siloé n'était pas seule dans l'appartement. La blondinette entra, posa ses créations et attendit que son amie ne referme la porte de son appartement sur Mathieu pour se blottir dans ses bras, seul endroit où elle avait envie d'être à cet instant, excepté peut-être le lit de Cade. Elle sanglota deux, trois fois puis se ressaisit, rejeta quelques mèches qui collaient à ses yeux mouillés en arrière et sourit comme une potiche. « Nate estime que Cade n'est pas assez bien pour moi et m'interdit de le revoir. » dit-elle d'une traite, si vite, qu'elle se demanda un instant si la rouquine avait comprit. Comme pour se donner du courage et passer outre cette situation déplaisante, Jules feint d'être heureuse et, tout sourire, elle s'approcha de ses création qu'elle présenta d'une main experte à son amie. « Prête à tester en exclu mes nouvelles beautés ? » lui dit-elle d'un ton enjoué. Ce soir, elle ne se prendrait pas la tête et oublierait un instant Cade et Nate, laissant son esprit se concentrer sur sa collection de vêtements.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siloé Dunham
ALWAYS ON MY MIND
avatar

messages : 375
date d'inscription : 03/02/2012
pseudo : young apple/Alix
avatar : Jane Levy
copyright : purple haze, bazzart - tumblr

GOOD FEELINGS
sms/messagerie:

MessageSujet: Re: things never go as planned (réservé)   Mer 15 Fév - 18:38

Sois plus proche de tes ami(e)s, et encore plus de tes ennemi(e)s, lui avait un jour dit sa mère. Bein tient, elle aurait bien voulu voir sa mère affronter, si l’on puis dire Nate, le frère de Jules. Siloé ce n’est vraiment pas le genre de femme à embrasser n'importe qui, d'autant plus lorsqu'elle sait qu'un acte égoïste de cette envergure peut faire du tord aux personnes qu'elle aime, genre, sa meilleure amie. Alors, quand Jules débarqua dans le 11C habité par Mathieu et Siloé, en larme et plus qu’énervée par son frère, Siloé sauta sur l’occasion pour démonter le type qu’elle avait embrassé à pleine bouche quelques semaines plus tôt. « quel con. De toute façon, tu le sais très bien, mais je n’ai jamais pu supporter ton frère. Je l’ai toujours trouvé arrogant et imbu de lui même. Genre, je-suis-beau-et-je-vous-emmerde. » La pressant contre son corps, elle faillit étouffer son amie. Apparemment décidée à oublier cet incident, Jules changea vite de conversation et bascula presque de façon instinctive sur les nouveaux modèles qu’elle avait en main et qu’elle comptait faire essayer à la jeune rousse. Ne sachant pas quoi répondre à cette invitation à un énième défilé dans le salon, Siloé se mit à sourire et hocha simplement la tête pour confirmer à son amie qu’elle était fin prête à être utilisée comme poupée Barbie. Une fois de plus, elles se mirent à rire et foncèrent dans la salle de bain. « j’ai hâte de voir ce que tu nous as encore pondu. Je suis persuadée que tes créations sont une fois de plus splendides. » Assise sur le rebord du lavabo, elle scrutait Jules, quasiment sure que d’ici deux ou trois minutes elle allait craquer. De ses yeux bleus perçants, elle tentait de déceler le moindre signe qui trahirait un quelconque malaise. Seulement, cette fois, Siloé ne vit rien, le néant. Quelque peu interloquée par ce soudain revirement de sentiment, elle ne put s’empêcher de questionner la jeune femme. « Jules, ça va ? je veux dire, t’es vraiment sure de vouloir passer à autre chose et de ne pas vouloir en parler ? Je veux pas te forcer ou tu rendre encore plus triste, mais habituellement tu geins pendant une plombe et là, rien, nana, je m’inquiète peut-être pour rien, mais dis moi la vérité. » A cet instant, Siloé ressentait une tonne de sentiments contradictoires. Mi-amusée, mi-angoissée par la réaction qu’aurait Jules suite à ce monologue, elle ne savait pas si elle devait afficher un sourire ou au contraire filer se cacher dans l’armoire de sa chambre. C’est pourquoi,, la jolie rousse avait le visage tordu entre deux expressions faciales qui lui déformèrent le visage.

HJ: je suis désolée pour l'attente et la mauvaise qualité du poste, désolée, désolée, je me rattrape au suivant I love you

_________________

You've been on my mind, I grow fonder every day, lose myself in time, just thinking of your face, god only knows why it's taken me so long to let my doubts go, you're the only one that I want,... @ adele
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: things never go as planned (réservé)   

Revenir en haut Aller en bas
 
things never go as planned (réservé)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHOISIS TON APPART :: charm of the brownstones :: second floor :: #11C-
Sauter vers: