AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the experts at the fall (r).

Aller en bas 
AuteurMessage
Isil-Elwing Ash

avatar

messages : 346
date d'inscription : 03/02/2012
pseudo : crystal-ali'j.
avatar : lindsey wixson.
copyright : (c) retrotrend.

MessageSujet: the experts at the fall (r).   Lun 6 Fév - 13:57

Pourquoi était-ce encore à elle de s’écoper la corvée de linge bon Dieu ? Isil leva les yeux au ciel tout en poussant un immense soupir. Ses colocataires devaient vraiment la prendre pour la bonniche de service, pensa-t-elle (en omettant le détail qu’elle était celle qui en foutait pas une ramée dans l’appartement et se reposait sur les autres). En effet, cela faisait un bon moment qu’elle n’avait eu le privilège de descendre les marches cabossées menant au sous-sol et se diriger dans une certaine pénombre vers le laundromat. Elle tenait de ses deux mains vernies une énorme panière de linges sales. Arrivée dans la petite pièce si étroite qu’un claustrophobe ne pourrait y rester quelques minutes de plus, il vint alors à l’esprit de Isil l’idée de se faire passer pour tel auprès de ses colocataires. Mais ils la connaissaient trop bien pour déceler du mensonge dans cette toute nouvelle remarque sur sa personnalité déjà haute en couleur et sur ses tocs et manies qui n’étaient déjà pas moindres. Alors boudeuse, elle lâcha la panière au sol. Les culottes, slips et tee-shirts s’éparpillèrent un peu partout et des jurons s’échappèrent d’entre les lèvres de la jeune fille. Elle s’appliqua à les rattraper du bout des doigts (hé oui, les cochonneries que font ses colocs dans leurs sous-vêtements ne regardent pas sa paume de main). Tandis qu’elle les jetait un à un dans la machine à laver, elle entendit un incroyable fracas dans l’escalier. Elle releva la tête une demi seconde, puis recommença à s’occuper du linge, assez pressée d’en terminer avec sa corvée. C’est alors qu’elle sentit un objet se cogner à ses chevilles, ses pieds s’emballer et bientôt elle sentit le contact du sol de très près – ses fesses en avaient pris un certain coup – mais son nez non plus n’était pas épargné… le second contact qu’elle décela immédiatement fut celui d’un certain calbut qui était venu se glisser dans sa chute sur sa tête. Enervée, elle le retira d’entre ses cheveux et s’appliqua à respirer à nouveau normalement. Tiens donc… le caleçon du mister Arthur. Le destin devait se rire d’elle pour que ce soit le calbut de celui qui n’avait pas su grimper devant sa paire de fesses bien rebondie qui lui atterrisse sur la gueule. Elle poussa un sorte de grognement en apercevant l’objet à l’origine de l’énorme bleu qui devait commencer à s’élargir sur sa fesse gauche. Un SKATE. Le gamin qui avait laissé rouler son engin de malheur allait s’en prendre une bonne paire en plein visage. Elle se releva d’un bond, bien décidé à administrer une certaine correction à l’enfant en question, histoire qu’il oublie tout de suite l’envie de se remettre à jouer près de ses talons bleus jimmy choo. Poussant du pied les quelques vêtements qui restaient en son passage, elle se dirigea d’un pas décidé vers la porte, baissant quelques peu les yeux – ou du moins assez pour ne pas s’apercevoir immédiatement qu’elle bloquait contre un… obstacle. Hum, obstacle pas si désagréable. En effet en relevant son joli minois, elle s’aperçut que l’obstacle en question n’était autre que le torse viril d’un homme passant par là et qu’elle avait malencontreusement cogné d’avec son front. Prenant un air penaud qui ne lui ressemblait que lorsqu’elle déployait ses plus belles plumes de drague, elle lança : « oh je suis navrée… j’espère ne pas vous avoir fait mal, quoique vous semblez assez robuste pour supporter la collision avec mon front. (Sourire) Je… en vérité, j’ai fait une chute malencontreuse, à cause de ce… skate venu se caller entre mes pieds. De sorte je comptais remonter chercher l’enfant à qui appartient l’objet, et heu… » Elle se déplaça pour attraper le skate d’une main. « le lui rendre, oui. ».

_________________


« n'être qu'un navire toujours à la détresse. » DAMIEN SAEZ.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://envol-du-temps.bbactif.com/
Elias Charleston
I'M JUST HAVING AN ALLERGIC REACTION TO THE UNIVERSE
avatar

messages : 120
date d'inscription : 03/02/2012
pseudo : Pancakes/Aurélie
avatar : DAMDAM mine BRODY.
copyright : marley smith ( avatar ) tumblr ( signature )

GOOD FEELINGS
sms/messagerie:

MessageSujet: Re: the experts at the fall (r).   Lun 6 Fév - 14:53

« Elias Charleston... Mais où donc te diriges-tu d'un pas aussi rapide ? » Eh merde... je viens encore de me faire calculer. Ni une ni deux, je place alors mon skate derrière le mur de l'entrée et dit à ma meilleure amie, adossée contre la porte de la cuisine, les bras croisés sur sa poitrine. « Hein ? Mais attend, tu me surveilles ou quoi ? Je vais bosser. » Dis-je tout en haussant les épaules, la voix légèrement tremblante. Elle grimaça alors et me dit tout en agitant son index faisant signe d'un 'non' « Jour de repos pour toi. Tu me prends pour une bille ? » Non mais sérieux ? On peut même plus aller prendre l'air maintenant ? Bon d'accord, elle avait de la répartie. Je le savais depuis le temps qu'on se connaissait et je vous avoue que c'est une de ses plus grandes qualités. Sauf quand cette fameuse qualité se retourne contre moi. Là non c'est plus possible. Cette fille est un vrai démon. Elle s'avança doucement vers moi dotée d'un sourire machiavélique. Je mis alors en travers de son chemin, l'air bête et lui dit « Bon on se voit tout à l'heure hein..; » Je suis vraiment naze quand je m'y met. Non elle n'a pas du tout remarqué que je lui cachais quelque chose. Elle sourit alors amusée et me dit « Toi, tu me caches quelque ch... Non mais j'y crois pas! Elias! » Dit elle lorsqu'elle vit le skate tomber par terre. Ouais, la prochaine fois je le placerais mieux. Oui je ne peux m'en prendre qu'à moi même. Je me retourne alors en direction du skate et l'air outré je lui dis, main devant la bouche je dis « Non mais c'est pas vrai. Qui a osé ? » Depuis deux jours maintenant, elle et Logan avaient décidés de m'aider à venir à bout de cette maladie s’appelant 'la geek attitude'. Oui tout seul je n'y arriverais pas. Ils ont donc décidés de m'aider. Merci, mais je vous ai rien demandé moi. Ils m'ont donc cachés ma playstation, mes comics... et voilà maintenant, qu'ils zieutaient si je faisais toujours du skate ou pas. Je n'en pouvais plus. Elle croisa alors ses bras et dit agacée « Skate... sous sol. Cave, poubelle... zouh. » Elle est impitoyable... sans coeur. Bon, n'ayant pas le choix face au regard menaçant de Nanon, je brandis alors mon skate et me rendit alors au sous sol sans broncher.

Une fois en haut des escaliers, j'entendis qu'il y avait déjà du monde en bas. Raan, j'aime pas ça me retrouver face à des inconnus dans des lieux sombres. Bha quoi, c'est pas nouveau que je suis trouillard hein. Prit de peur par un léger bruit menaçant, mon skate m'échappa des mains et dévala les escaliers. Oups, j'espère n'avoir assommé personne. Ce serait fort dommage. Je dévale alors les escaliers pour voir si tout allait bien et me retrouva face à face avec une jolie demoiselle qui semblait avoir complètement zappé ma présence. Lorsqu'elle releva sa tête et qu'elle vit enfin que j'étais la cause qui l'empêcher de passer, elle me dit « oh je suis navrée… j’espère ne pas vous avoir fait mal, quoique vous semblez assez robuste pour supporter la collision avec mon front. (Sourire) Je… en vérité, j’ai fait une chute malencontreuse, à cause de ce… skate venu se caler entre mes pieds. De sorte je comptais remonter chercher l’enfant à qui appartient l’objet, et heu… » Heu, elle plaisante là ou quoi ? Moi robuste ? Laissez moi rire. Si Nanon l'entendait elle serait bien pliée en quatre. Elias robuste. De toute manière, pas la peine que j'en parle à mes deux potes d'en haut. Ils ne me croiront jamais.
Puis lorsqu'elle me présenta le skate en disant qu'elle allait le rendre à son propriétaire... qu'elle appela 'l'enfant' ouais cool. Elle aussi pensait que c'était pour les gosses apparemment. Je souris alors mal à l'aise et lui dit tout en me caressant le menton. Puis d'une voix non assurée tout en me grattant la tête « pff, les gosses de nos jours... ils laissent tout trainer. Aucun respect. » Puis après m'être fièrement gratté la gorge je lui prend le skate des mains rapidement en lui disant « Enfin.. laisses, je lui rendrais... je pense que je connais le propriétaire du skate... Au fait moi c'est Elias. Et toi ? » Lui dis-je tout en lui présentant mon autre main qui était libre. Puis une voix aiguë de l'étage se fit entendre dans le sous sol. « ELIAS! DEPECHES TOI DE RANGER TON SKATE LA! Il t'en faut du temps.. pff » La garce! Je me retournes alors vers la demoiselle et émit un rire maladroit et bêbête. « Apparemment, le gosse s'appelle aussi Elias. C'est fou comme ce prénom devient commun de nos jours. Je pensais pas. » Non mais sérieux, la prochaine fois faut que je trouve autre chose.

_________________
► i'm just having an allergic reaction to the universe ◄

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isil-Elwing Ash

avatar

messages : 346
date d'inscription : 03/02/2012
pseudo : crystal-ali'j.
avatar : lindsey wixson.
copyright : (c) retrotrend.

MessageSujet: Re: the experts at the fall (r).   Lun 6 Fév - 15:33

Remise de ses petits chocs de fesse et de crâne, le skate à la main, Isil détailla un peu plus l’homme qui était face à elle – une certaine mauvaise habitude qu’elle avait prise pour s’assurer que la proie convoitée pouvait être un bon coup. Et manque de bol, son premier zieutage l’avait mené en erreur, et elle comprenait désormais le petit sourire qu’avait eu le garçon lorsqu’elle l’avait qualifié de robuste à voix haute, et de viril dans ses pensées. Car non. L’homme – hum, si on peut encore l’appeler ainsi – avait simplement l’air d’un petit chaton, fragile, un gamin quoi. Certes, sa bouille était pas mal. Mais bon… ça s’arrêtait là. Et Isil comptait bien se détourner de son chemin, la morale qu’elle allait faire au petit propriétaire du skate semblant même plus intéressante que de fleureter avec un minet pareil. Que de déception. Il fallait qu’elle dorme décidément plus la nuit, et que ses professeurs acceptent enfin de diminuer la charge de travail qu’ils accumulaient sur ses épaules. Elle l’observa tout de même se gratter la tête – hum ce n’était pas un chimpanzé plutôt ? – et ajouter fébrilement : « pff, les gosses de nos jours... ils laissent tout trainer. Aucun respect. » « hum oui, je pourrais passer ? je suis assez pressée. » Finie la petite Isil gentille, terminée les plumages de drague, la salope se réveilla de nouveau et avait dans l’idée de planter le garçon tout seul dans la buanderie. « Enfin.. laisses, je lui rendrais... je pense que je connais le propriétaire du skate... Au fait moi c'est Elias. Et toi ? » il n’était peut-être pas si inutile que cela, pensa-t-elle en haussant un sourcil. Elle lui tendit l’objet maudit en répondant simplement. « Je ne sais pas si mon identité te regarde, minet. » Elle commençait à tourner les talons pour se diriger à nouveau vers son linge quand elle entendit une voix lointaine. « ELIAS! DEPECHES TOI DE RANGER TON SKATE LA! Il t'en faut du temps.. pff » Elle planta son regard dédaigneux dans les prunelles du garçon. « Apparemment, le gosse s'appelle aussi Elias. C'est fou comme ce prénom devient commun de nos jours. Je pensais pas. » « oui bien sûr, bon t’es mignon mais j’ai pas que ça à foutre que d’écouter tes niaiseries. Prend ton skate et va faire mumuse LOIN DE MES JAMBES. » Elle se rebaissa pour attraper une chaussette rose et noire qui lui appartenait. « ah oui, et je t’enverrais la note du kiné. Après l’accident que je viens d’avoir par ta faute je vais en avoir bien besoin. Et tu me vaux bien ça, Elias. » Sourire espiègle empreint d’une certaine méchanceté et agressivité dont elle était la reine et elle retournait à ses affaires ne se souciant plus guère du garçon, ayant déjà presque effacé la scène de son esprit jugeant qu’il n’en valait pas vraiment la peine (elle n’oubliait cependant pas qu’elle aurait le droit à une séance où elle serait coucounée gratos, ce que le minet ne devrait surement pas pouvoir refuser).

(c'est nul désolée)

_________________


« n'être qu'un navire toujours à la détresse. » DAMIEN SAEZ.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://envol-du-temps.bbactif.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: the experts at the fall (r).   

Revenir en haut Aller en bas
 
the experts at the fall (r).
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHOISIS TON APPART :: charm of the brownstones :: the basement :: laundromat-
Sauter vers: