AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ϟ who's gonna catch me when I fall ? (r)

Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur Carmichael

avatar

messages : 512
date d'inscription : 03/02/2012
pseudo : tearsflight, marine
avatar : jamie dornan
copyright : foolish pleasure

GOOD FEELINGS
sms/messagerie:

MessageSujet: Ϟ who's gonna catch me when I fall ? (r)   Lun 6 Fév - 17:38

Citation :

Dessiner sans faire de bruit alors que Rhett dort encore, pas facile. Je ne veux pas sortir dans le salon parce qu’il y a des risques que le sale rat de Prim y soit et vienne manger mes dessins. Oui, il l’a déjà fait plusieurs fois. Des fois, il fait même sa petite affaire dessus avant de les manger, un vrai dégueulasse. Alors vu que je suis levé tôt, je m’avance pour mon boulot en attendant que les autres se réveillent. Parce que si je réveille Rhett, il va faire la gueule. Je fais deux trois dessins avant qu’un faux mouvement ne fasse tomber un pot au sol, dans un fracas pas possible. Et meeeerde ! Je me retourne pour trouver un Rhett déjà énervé. Je sors le plus rapidement de la chambre mais il réussit à me balancer son réveil sur la tête. Putain, ça fait mal ces conneries là. Et à peine en dehors de la chambre, je me fais engueuler par une Isil en train de s’épiler en plein milieu du salon. Mais merde, elle fout quoi là ? Elle aussi me lance un objet, la télécommande ce coup-ci. Mais j’ai rien fait moi ! « Pourquoi tu t’épile dans le salon idiote ? » La salle de bain est libre à cette heure-là, faut arrêter de faire n’importe quoi. « C’est pas tes affaires, casse toi. » Bon j’ai le choix entre retourner dans la chambre et subir la colère noire de mon seul coloc masculin ou sortir. Bon on va sortir. Sauf que je n’ai pas grand-chose à faire. Et quitte à me faire chier, autant aller faire chier quelqu’un. Et je sais parfaitement qui sera la cible idéale ce matin. Je prends quelques affaires dont mon téléphone et je sors de l’appartement avant de me faire tuer. J’envoie un sms à Aspen pour lui demander de m’ouvrir la porte et je prends l’ascenseur pour monter l’étage qui me sépare de son appartement. Quand j’arrive là-haut, elle m’attend déjà. Elle est rapide quand il s’agit de manipuler et de m’aider pour ça. « Tu sais où est la chambre d’Annie. » Je lui souris en déposant un baiser sur sa joue. Il n’y a pas besoin de beaucoup de paroles, on se comprend. « Je te dirais bien d’aller voir Rhett mais il n’est pas de bonne humeur pour le moment, ce serait risqué pour toi. » Finalement, j’entre dans l’appartement et j’ouvre la porte de la chambre d’une Annie encore endormie. Normal vu qu’il n’est pas sept heures du matin. Je jette un coup d’œil rapide sur les murs de la chambre avant de refermer la porte derrière moi. Je souris avant de m’approcher du lit de la belle blonde. Elle parait si sage comme ça. Difficile de croire qu’elle va me gueuler dessus dans pas longtemps. Je me glisse doucement sur le côté de son lit où elle n’est pas, sous la couette tant qu’à faire. Ça ne la réveille même pas. J’ai pas l’intention de finir ma nuit dans son lit, faut qu’elle se réveille. Mais autant le faire en douceur, elle risque de gueuler encore plus que Rhett si je la réveille en sursaut. Alors je souffle sur son visage, faisant bouger ses cheveux. Heureusement que je me suis brossé les dents hier soir, j’vous raconte pas l’haleine sinon. Je souffle de plus en plus fort, sentant les premiers signes du réveil arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annie Fitzgerald
SWEETER THAN HEAVEN, HOTTER THAN HELL.
avatar

messages : 191
date d'inscription : 03/02/2012
pseudo : lovebirds, romane.
avatar : amber heard.
copyright : © avatar (castiells) gif (via tumblr) lyrics (snow patrol).

GOOD FEELINGS
sms/messagerie:

MessageSujet: Re: Ϟ who's gonna catch me when I fall ? (r)   Mar 7 Fév - 20:41

Citation :

❘▶
As he came into the window
It was the sound of a crescendo
He came into her apartment
He left the bloodstains on the carpet.

L'hôpital ne laissait aucun repos. Elle pouvait être de garde à tout moment, de jour comme de nuit. La veille au soir, elle l'avait passée à l'hôpital, tout simplement parce qu'elle était de garde pour la soirée. Elle avait fini son service en pleine nuit, et elle tombait tout simplement de fatigue. Alors qu'elle arpentait les rues de Brooklyn, elle s'endormait littéralement debout. Ce n'était pas des plus sûrs pour une jolie femme de se balader seule en pleine nuit dans ce quartier de New York, mais elle n'avait pas le choix. Elle n'allait tout de même pas appeler un taxi alors que l'hôpital était à seulement quelques minutes à pied, c'était ridicule. De plus, on ne sait jamais, les conducteurs de taxi peuvent s'avérer pire que la racaille qui traîne le soir. Une fois chez elle, elle essaya de ne pas faire de bruit pour ne pas réveiller Aspen, sa soeur jumelle avec qui elle partageait cet appartement depuis maintenant six mois. Elle retira donc son manteau et ses chaussures dans la plus grande délicatesse et marcha sur la pointe des pieds pour rejoindre sa chambre. Elle était tellement crevée qu'elle ne prit même pas la peine de se mettre en pyjama ou quoi. Elle se laissa tomber sur le lit et s'endormit dans les secondes qui suivirent. Que cela faisait du bien de retrouver son lit bien douillet ! Alors qu'elle commençait à s'endormir plus profondément, une porte claqua. La porte d'entrée. La jolie blonde se releva d'un coup. Elle qui pouvait continuer de dormir même si une bombe éclatait dehors, elle entendit ce coup, car elle ne dormait tout simplement pas assez profondément. Elle se leva et s'empara d'une batte de baseball qu'elle gardait dans sa chambre et qu'elle brandit comme une arme. Elle ouvrit alors sa porte et resta dans le noir. Dès qu'elle vit une ombre, elle s'apprêta à attaquer, lorsqu'elle entendit le cri strident d'Aspen. « Mais qu'est-ce que tu fais ? » demanda la jeune femme, atterrée. Aspen la regarda comme si elle était une espèce d'extraterrestre. « Je rentre. Et toi, qu'est-ce que tu fais ? Une subite envie de mettre fin à mes jours ? » Annie leva les yeux au ciel et soupira de fatigue. « Je pensais que tu étais déjà en train de dormir quand je suis rentrée. Et fais moins de bruit la prochaine fois, par pitié. » Sur ce, elle retourna se coucher, et tomba directement dans un profond sommeil. Elle n'en pouvait plus. Seulement, elle n'avait pas prévu que quelques heures après, un crétin de première classe aurait décidé de pourrir sa journée de repos dès le matin. Elle avait le sommeil profond pour ce qui était du bruit, mais dès qu'une sensation la prenait, elle le ressentait tout de suite. Et un petit souffle la fit frissonner, comme s'il faisait froid dans la pièce. La jeune femme ouvrit lentement les yeux en fronçant les sourcils. Sa vision était d'abord floue, mais en voyant une silhouette en face d'elle, elle se releva d'un coup, sans voir de qui il s'agissait. Elle s'empara alors de son oreiller et frappa la tête d'Arthur avant de se relever et d'aller s'emparer de sa batte de baseball et de la brandir devant elle sous forme de protection. Lorsqu'elle prit quelques instants pour s'arrêter et regarder son agresseur, elle reconnut Arthur et soupira. « Bon Dieu, Arthur, mais qu'est-ce que tu fais là ? » Malgré son ton énervé, ses paroles restaient modérés. Annie n'était pas du genre à jurer, mais cela ne voulait pas dire qu'elle n'en pensait pas moins. « Vas-t-en. » Elle se rapprocha de lui et le poussa suffisamment fort pour qu'il tombe du lit. Elle se faufila vite de nouveau sous la couette, peu désireuse en plus qu'il la voit plus longtemps avec sa tenue de la veille froissée à cause de la nuit. « Crétin. » soupira-t-elle en feignant de se rendormir. Mais quelque chose lui disait qu'il n'allait pas la laisser faire...

_________________

i'm a slave unto the mercy of your love
All this feels strange and untrue and I won't waste a minute without you. My bones ache, my skin feels cold, and I'm getting so tired and so old. The anger swells in my guts and I won't feel these slices and cuts. I want so much to open your eyes 'cause I need you to look into mine. Tell me that you'll open your eyes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ϟ who's gonna catch me when I fall ? (r)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHOISIS TON APPART :: charm of the brownstones :: first floor-
Sauter vers: