AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SHUT UP AND LET ME GO (R)

Aller en bas 
AuteurMessage
Cataleya Steadworthy
WHAT MAKES YOU BEAUTIFUL
avatar

messages : 228
date d'inscription : 03/02/2012
pseudo : GOLDEN GATE./Pauline
avatar : rachel sarah bilson
copyright : money honey (avatar) tumblr (signature) the notebook (citation)

GOOD FEELINGS
sms/messagerie:

MessageSujet: SHUT UP AND LET ME GO (R)   Mer 8 Fév - 17:13


❝ For the last time you will kiss my lips. Now Shut up and let me go ❞


« Jordan je vais faire un tour sur la plage. » lançais à ma meilleure amie en passant devant la porte de sa chambre. Elle me demanda si je voulais qu’elle m’accompagne, mais je lui répondis gentiment que j’avais juste besoin de prendre l’air et que ça ne prendrait pas beaucoup de temps. Elle se replongea dans son activité après m’avoir souris. J’enfilais mon manteau et mes bottes. Habillée d’un simple jean et d’un polo à rayures, je partis affronter malgré tout le froid du mois de février. Enroulant mon écharpe autour de mon cou après avoir mit mon bonnet assortie, je pus enfin sortir de l’appartement en prenant soin de ne pas oublier mes clés que je laissais tomber au fond du sac. Fourrant mes mains dans mes poches, je pris les escaliers afin de me rendre le plus rapidement possible dehors. Une fois la porte d’entrée passée, je fus d’abord surprise par le vent qui rabattit mes cheveux directs sur mon visage. Les repoussant de la main, je tirais un peu plus sur mon bonnet afin de couvrir mes oreilles et décidais de marcher un peu afin de me dégourdir les jambes. A vrai dire, cette envie de partir pour la plage je ne me souviens plus trop comment elle est venue… Elle est venue comme envie de fraise pour une femme enceinte. Je souris à ma remarque, qu’est ce que je pouvais sortir des conneries des fois moi… La rue n’était pas très active, mais en même temps avec le froid qu’il fait peu de personne ont une envie de soudaine de se retrouver à la plage, là où le vent doit être le plus capricieux. Mais la plage c’est l’endroit rêvé pour ne penser à rien pendant quelques instants… Jetant un coup d’œil à ma montre, je ne pus que constater que je ne rentrerais pas par la maison avant d’aller à l’hôpital à part si je voulais être en retard…

Mon boulot était le meilleur comme le pire du monde. Je pouvais exploser de joie en annonçant qu’on avait réussi à sauver une personne ou bien au contraire tirer une tête pas possible pour annoncer la mort d’un proche. Ce job n’était pas facile, mais chaque jour je me promettais de sauver le plus de vie possible… Passer d’une émotion à un autre, je savais faire et franchement c’était désagréable, ça donnait des sueurs froides trop souvent… Mes mains des fois sentent le sang et c’est dans ses moments là que je me sens le plus mal… Parce que sur mes mains il n’y à pas que le sang du patient que je viens d’opérer, il y a aussi celui de tous les autres… Je mordis ma lèvre nerveusement et m’avançais un peu plus vers la plage. Mon regard s’aventura sur les boutiques autour de moi et l’odeur du café provenant du bar me stoppa dans ma marche. Je pouvais peut-être me prendre un café, un de plus ou un de moins on ne remarquerait vraiment pas la différence. Entrant dans le café je commandais poliment un café à emporter. Quelques minutes plus tard, je me retrouvais de nouveau dehors, les mains sur le gobelet fumant continuant à marcher jusqu’à la plage. Mes lèvres se dirigèrent jusqu’au gobelet et je bus une gorgée de ce liquide fumant qui me brûla la gorge. Réchauffant légèrement mon corps frigorifié, je me sentis tout de suite un peu mieux avec ma dose de caféine quotidienne. Tournant dans une ruelle, je me retrouvais rapidement sur la rue piétonne surplombant la plage. L’odeur de la mer me chatouilla les narines et je partis m’asseoir sur un banc non loin. Observant tranquillement la mer, je laissais mon esprit vagabonder tranquillement le temps pour moi de boire une nouvelle gorgée de café. Croisant les jambes tout en appuyant mon dos contre le bas, je regardais les gens autour passaient devant moi. Un couple, une petite fille en volant suivit de près par son frère sûrement et des jeunes avec ballon qui allaient sûrement jouer au foot sur la plage… Passionnant. Je me relevais afin d’aller sur le rebord en pierre avant la plage, prenant appuie dessus j’observais de nouveau la mer… Me demandant si ce calme apaisant aller continuer aussi longtemps. Loin de là que ça me dérangeait… Mais chez moi les moments calmes n’existaient pas vraiment depuis mon entrée à l’université.

_________________
Alors ca ne sera pas facile, ce sera même très dur, il va falloir faire des efforts chaque jour mais je suis prêt à les faire parce que je suis amoureux de toi. Et je te veux chaque jour, près de moi. the notebook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
SHUT UP AND LET ME GO (R)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHOISIS TON APPART :: it's brooklyn's borough :: area of brooklyn :: coney island beach-
Sauter vers: