AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MY TEDDY BEAR HUG ! (Bhowy)

Aller en bas 
AuteurMessage
Twiggy Hawthorne
TELL ME A LIE, I DON'T CARE
avatar

messages : 84
date d'inscription : 03/02/2012
pseudo : ◮ honey bird
avatar : ◮ emma watson
copyright : ◮ avatar honey bird (me) ◮ signature tumblr

GOOD FEELINGS
sms/messagerie:

MessageSujet: MY TEDDY BEAR HUG ! (Bhowy)   Sam 18 Fév - 14:40


Un calin n'a jamais tué personne, enfin c'est pas passé au journal de 20h hier.
Si tu vis jusqu’à cent ans, je veux vivre cent ans moins un jour, pour ne pas avoir à vivre sans toi.



Temps de canard boiteux ! Sérieusement, qui a permis qu’une météo pareille soit possible ?! Des canards cybernétiques ? Hum, faudrait peut-être que je me calme sur l’espace et les canards moi. Fini les rediffusions de Star trek tard le soir et mon addiction à cette petite bande dessinée en ligne avec des canards. J’en ai le cerveau tout chamallow maintenant. Hum attends je suis où là ? Mes yeux balayent ce qui m’entoure, mais voilà que je ne reconnais absolument rien. Aucuns éléments ne m’est familier. Super ! Je porte une main à ma chevelure et passe mes doigts entre les mèches châtaines les repoussant vers l’arrière. « C’est bien ma veine. Pourquoi ça n’arrive qu’à moi ce genre de merde ? » Je pousse une longue complainte de lamentation.

J’énumère dans ma tête toutes les solutions qui peuvent s’offrir à moi afin que je puisse me sortir de là. GPS ? Tsss même pas en rêve. Ce machin me monte sur le haricot, comme s’il savait plus de chose que moi, monsieur sait parler alors il sait tout, foutaise, en plus je ne comprends à rien à ses indications. Google Map ? C’est la même leurs cartes sont vraiment trop compliqué pour mon esprit supérieur. Je préfère appeler la grenouille sadique de ma vie que d’essaye de comprendre ces machin virtuel sans ni queue ni tête ! Quoi que K. est peut être une très mauvaise idée. Je l’entends déjà au loin se marrer car même sur un chemin balisé de flèches néon je serais capable de jamais retrouver mon chemin, tss. Sadique ! Méchante bête, aucune compassion pour une pauvre petite fille innocente perdue sans son ours en peluche… C’EST CA ! Je me mets à fouiller dans mes poches et en sors mon portable. Je déverrouille le clavier et avec rapidité tape un message.

Citation :
SOS ! Perdue dans Brooklyn sans nounours :’(. Super nounours viens à mon aide, j’ai peur de me faire bouffer par les rats bioniques tears.

Et Hop envoyé ! J’ai plus qu’à attendre que mon super héros : SUPER NOUNOURS, vienne sur son mouton multicolore. – Faudrait peut-être que j’aille me faire suivre un de ces jours Rolling Eyes. –

HS:c'est vraiment pourri mais promis je me rattraperai au prochain poste tears

_________________

Don't stay with me, but don't leave me
It breaks my heart 'cos I know you're the one for me. Don't you feel sad they're never was a story obviously. And never be. You would never know. I would never show. What I feel what I need from you no. You would never know. I would never show. What I feel What I need from you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhowy S. Harryson
LIFE IS SHORT, SO IS YOUR PENIS.
avatar

messages : 69
date d'inscription : 03/02/2012
pseudo : julie.
avatar : watson boy.
copyright : moi-même (avatar) - tumblr (signature)

GOOD FEELINGS
sms/messagerie:

MessageSujet: Re: MY TEDDY BEAR HUG ! (Bhowy)   Sam 18 Fév - 15:34

Citation :
Je rentrais tout juste d'une fête à cet instant-ci, chez une meuf que Maxares s'était roulée dans la poche, à coups de joints et de platines admettons. En toute franchise, au début, on s'était bien fait chier, puis finalement, d'autres personnes se sont ramenées et on a traîné tard, vraiment tard. D'ailleurs, j'ai du m'endormir sur le canapé. On a du s'endormir tous un peu partout dans l'appart, en réalité. Et en rentrant, j'avais rattrapée une fille, qui était là hier et à qui j'avais plutôt envie de faire visiter mon entre. Je la tenais, la poussant dans l'ascenseur entre deux de ses gloussements. Je lui volais deux trois baisers de manière désinvolte et quand nous arrivions au troisième étage, l'entraînais contre la porte. Je relevais ses bras, nus, tenant ses poignets, me rapprochant d'elle à mon maximum et je me baissais soudainement pour attraper la clé sous le paillasson. Oui, pas très original le coup du paillasson, mais on s'en fout non ? J'ouvrais la porte et, mes mains sur les hanches de la demoiselles, la guidais jusqu'à l'intérieur du logement. Il y avait encore quelques cartons par-ci par-là. Le sanctuaire de Katherine, par exemple, n'étant pas installé pour l'instant. Enfin, je la portais jusqu'à la chambre. Pas la mienne d'ailleurs, celle de Siméon, mais qu'importe finalement. Et lorsque je la jetais doucement tout de même, sur lit, sentis mon téléphone vibrer. Je passais ma main dans la poche arrière de mon jean tandis que la blonde que j'avais ramenée me défaisait de mon tee-shirt. Je souriais, passant au-dessus d'elle avant d'enfin lire le message que je venais de recevoir. Oups, le bébé s'est perdu. Fraîchement posé sur le matelas, je fis un bond en arrière, allant ramasser mon tee-shirt que je sentais avant de relancer dans un coin de la pièce. C'est certainement Simé que le retrouverait d'ici quelques jours, quelques mois...quelques décennies tout au pire, mais tant pis. Je me tournais vers mon invité, enfin, mon invité. « Tu connais le chemin de la port d'entrée j'imagine ? » Moi un connard ? Non, enfin si, mais baby est perdue, la blonde passe donc au second plan.

Bon, oui le coup des rats biothermiques, ou je sais plus trop quoi avait clairement indiqué que la Hawthorne aurait souhaité que je me dépêche. Mais, il est clair que vu la tête que j'avais et les odeurs qui me suivaient, il me fallait au moins une douche. Bien sûr, j'avais fait vite, mais au moins je ne sentais plus le chat mort, ça rendait nettement mieux. Passage éclair devant le miroir, j'enfilais des vêtements, en gros un jean, un tee-shirt une veste type baseball et passais dans le couloir. « Pauvre gland. » J'avais juste oublié mes chaussures, notant certainement mon portable plus utile que des souliers à passer sur mes chaussettes, machine arrière, j'enfilais des chaussures, pas les miennes, encore une fois, je m'y sentais trop à l'étroit, certainement celles de Max quoi. Je ressortais enfin, et dévalais les escaliers deux par deux. La porte d'entrée n'était pas fermée mais qui irait nous voler quoique ce soit, de toutes façons. Si ce n'est le précieux gazon du DJ, bref. Dehors, j'envoyais un message en réponse à Twiggy.

Désolé bébé, j'étais en train de sauver les ours polaires. Où es-tu ? Tout du moins, qu'est-ce qu'il y a autour de toi ? Que j'enfile mes collants rouges et mon justaucorps bleu pour venir te chercher.
Je commençais à marcher, ici et là, sans vraiment savoir si j'allais réellement dans la bonne direction ou pas.

_________________
- but how are you so perfect -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Twiggy Hawthorne
TELL ME A LIE, I DON'T CARE
avatar

messages : 84
date d'inscription : 03/02/2012
pseudo : ◮ honey bird
avatar : ◮ emma watson
copyright : ◮ avatar honey bird (me) ◮ signature tumblr

GOOD FEELINGS
sms/messagerie:

MessageSujet: Re: MY TEDDY BEAR HUG ! (Bhowy)   Sam 18 Fév - 16:54


Un calin n'a jamais tué personne, enfin c'est pas passé au journal de 20h hier.
Si tu vis jusqu’à cent ans, je veux vivre cent ans moins un jour, pour ne pas avoir à vivre sans toi.



Ne me dit pas que son mouton fait la grève ! Ou bien est-ce son portable qui a décidé que c’était le jour de son suicide et c’était le moment de sauté par la fenêtre de l’appart de babe. Tous les scénarios possibles et inimaginables me passent par la tête. Non je ne suis pas le genre de fille qui aime qu’on la fasse attendre dans le froid. Posée sur un banc, je venais de me recroqueviller comme un chat qui voulait dormir en boule. Même vêtue d’un manteau qui me tient bien chaud je trouve encore le moyen de greloter. Non c’est décidé, l’an prochain je déménage pour Hawaï ! Je n’ai jamais aimé le froid et même si je suis née dans une région pluvieuse, et que j’ai déménagé dans une ville pluvieuse, je ne m’y fais pas. J’entends déjà les pics d’une certaine personne me disant que rien n’allait pour moi. Non rien n’allait quand il fait froid et que je suis au milieu du trou du cul de Brooklyn! Le peu de passants qui peut y avoir dans la rue, me toisent d’un regard étrange. Suis-je devenu un singe doté de la capacité de penser à soi sans que je ne m’en rende compte ou quoi ? Tsss, l’être humain est un spécimen vraiment bizarre. Sous ma main, dans ma poche, mon cellulaire vibre de toute son énergie. Avec vivacité je le sors les mains rouges. Raaah fait pas encore assez froid tiens ! Faudrait qu’elles tirent sur le violet pour que ça m’inquiète. Je me détourne de mes mains et ouvre mon nouveau message. Les Ours polaire à NY ? Qu’est-ce que foutrait des ours polaire à NY ? Je ne comprends vraiment pas de quoi il parle là. Ours polaire ? Poids Lourd ? Dans ma tête divers association de mot avec « ours polaire » prenaient forme mais rien n’allait et j’abandonne bien vite l’envie de comprendre. Je me lève et commence à tourner sur moi-même pour regarder ce qu’il peut se démarquer du paysage commun de Brooklyn.

Ecoute à par des arbres, des canards, un … Attends y’a un magasin de lingerie à côté restaurant Rolling Eyes. Punaise les gens sont fous dans cette ville ! Sinon sur ma gauche y’a un … enfin j’en sais trop rien, je crois que c’est un bar mais l’enseigne est étrange. Ça s’appelle « Bing bingo Lolo », sérieux qui appellerait son bar « Bing Bingo Lolo » ! Au fait, tes collant sont à laver prends ceux de rechange, et confonds pas avec les bas de sois de tatie Ginette !

Message étrange probablement, mais qui a le mérite de me faire sourire. Je l’envoi et je commence à faire un tour sur moi-même puis un second dans l’autre sens. Oulalala ça tourne. Pouf, je préfère restée assise finalement. Je fixe le moindre mouvement dans la rue. Je commence à ne plus sentir mes pieds dans mes low boots. Mon avenir proche à cet instant ? Ressemble de très près à celui d’un glaçon. Je ramène mes genoux contre ma poitrine et me balance d’avant en arrière. Rien n’y fait vraiment trop froid, je n’arrive pas à me réchauffer. Je vais mourir un jour miteux et glacial ! Une main sur mon épaule et je tourne la tête en haussant un sourcil. « On a froid ma tite demoiselle ? » Je retourne la tête pour fixer les passages des voitures, ignorant l’homme qui venait de m’aborder. « Hey vous êtes perdue ? » Il insiste en m’agrippant le bras. Je me dégage et me hisse sur mes sept centimètre de talons. Je commence à partir dans un sens. Rooh le pot de colle ! Je me retourne la mâchoire crispée et les sourcils froncés. Mais je me détends et un sourire étire mes lèvres. « NOUNOURS ! » Je me faufile dans le dos de l’homme et viens m’accrocher comme une gamine au bras de son grand frère, mais moi c’est au bras de Bhowy. « Le monsieur là il est méchant avec moi. Il veut pas me laisser toute seule. » Ma voix était tremblotante et mes yeux légèrement humides, je ressemblais vraiment à une fillette effrayée, sur le point de pleurer et de crier à l’aide. Mes cours de théâtre ne me sont pas si inutiles que ça, même si je suis douée depuis ma naissance pour feindre l’innocence. Une fille innocente moi ? Regardez mon auréole au-dessus de ma tête elle est belle hein ! Non ce n’est pas des cornes mais bien une auréole namého !

_________________

Don't stay with me, but don't leave me
It breaks my heart 'cos I know you're the one for me. Don't you feel sad they're never was a story obviously. And never be. You would never know. I would never show. What I feel what I need from you no. You would never know. I would never show. What I feel What I need from you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bhowy S. Harryson
LIFE IS SHORT, SO IS YOUR PENIS.
avatar

messages : 69
date d'inscription : 03/02/2012
pseudo : julie.
avatar : watson boy.
copyright : moi-même (avatar) - tumblr (signature)

GOOD FEELINGS
sms/messagerie:

MessageSujet: Re: MY TEDDY BEAR HUG ! (Bhowy)   Sam 18 Fév - 21:36

Citation :
Des arbres, des canards. Flou, c'était flou. A New-York, des arbres et des canards, la seule chose que cela pouvait potentiellement me laisser imaginer était Central Park, mais j'imagine que si elle s'était rendu là-bas, elle s'en serait souvenu. De plus, Central Park, c'était Manhattan, et pas Brooklyn. Enfin. Je souriais comme un con en lisant le reste de son message, elle entrait parfois dans des discours qui pourraient sembler inutiles, mais qui étaient tout de même plutôt drôle, s'il on peut dire ça. En tout cas, un restaurant à côté d'une boutique de lingerie, il n'y en avait pas partout. Quoique peut-être mais dans tous les cas sur l'instant présent je ne fis que revoir la façade de ce restaurant-ci, justement. Siméon m'y avait traîné un midi, en guise de dessert, il avait voulu faire un arrêt dans cette boutique, pour y mater toutes les jolies petites choses que des demoiselles pouvaient s'offrir ainsi que porter. Je me remémorais cet ensemble à je ne sais plus combien de dollars, qui nous avait cloués un moment. Ca vaut cher c'est truc là, à ce stade, autant ne pas mettre de sous-vêtements du tout, franchement, ça serait plus économique.

Sans prendre le temps de répondre à Twiggybaby, j'avançais dans sa direction. Par chance, c'est déjà dans ce sens-ci que je m'orientais, je n'avais donc plus qu'à poursuivre ma route. Il ne faisait pas bien chaud aujourd'hui, et je regrettais de ne pas avoir enfilé mon manteau plutôt que ma petite veste. Mais trop tard, je ne reculerai plus maintenant. Je traversais une rue, passant d'un trottoir à l'autre, histoire d'être toujours un peu plus près de mon petit canard. Enfin, arrivé -après une petite marche tout de même- entre les arbres, sans les canards, ou alors je ne me montrais pas assez motivé pour les apercevoir, je vis, au loin la petite rousse se débattant gentiment de la présence d'un individu qui m'était clairement inconnu. Je doutais qu'elle m'ait remarqué, ce pourquoi elle se jeta de manière si enthousiaste sur moi quand j'arrivais enfin à sa hauteur. Elle se noua à mon bras, son air habituellement enfantin accroché au visage. Je souriais d'abord, son petit minois me donnait toujours le sourire, reprenant mon sérieux ensuite. « Il t'importune, bébé ? » La connaissant je voyais déjà la réponse arrivée de loin. Elle dirait oui, c'était certain. Vu la façon dont elle s'était agrippé à moi. Sans attendre sa réponse donc, je balançais un pauvre petit regard noir à l'homme qui dérangeait la Hawthorne. « Je suis sûr qu'il ne voulait pas t'embêter, puis il ne t'embêtera plus de toutes façons. » Clair message qui traduisait que s'il devait l'emmerder une nouvelle fois, je me montrerai probablement moins clément. Non mais, a par moi-même ainsi que Kermit le colocataire, personne n'avait le droit d'enquiquiner la belle. La sentant gelée, et étant donné que je savais bien qu'elle avait tout le temps froid, j'écartais mon bras de son emprise pour le passer au-dessus de ses épaules en la ramenant contre moi. Sans lui laisser le droit de riposter, je l'entraînais quelques pas plus loin, dans la direction opposée de ce fameux inconnu au bataillon dont nous venions de faire brièvement la connaissance. Et quand enfin nous fûmes, à mes yeux, suffisamment éloignés, je la relâchais, attrapant l'une de ses mains avec la mienne, en jouant avec. « J'ai pas trouvé le collant, donc je suis venu en civil, pas trop déçue ? Bon et puis trêve de plaisanteries, maintenant que tu m'as tiré dans le froid New-Yorkais, que comptes-tu me faire faire ? » Je ne doutais en aucuns cas que son imagination allait nous trouver une occupation des plus passionnantes d'ici les quelques bêtes prochaines secondes. Par contre, je me montrais curieux de ce qu'elle allait bien pouvoir me pondre, la petite.

_________________
- but how are you so perfect -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MY TEDDY BEAR HUG ! (Bhowy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
MY TEDDY BEAR HUG ! (Bhowy)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHOISIS TON APPART :: it's brooklyn's borough :: area of brooklyn-
Sauter vers: